[INTERVIEW] 19.12.18 | Billboard: #Minzy parle de la dépression, les pensées suicidaires et de sa volonté de « se battre pour elle-même » qui l’ont menée à quitter 2NE1

1.jpg

Pour la toute première fois, la jeune femme de 24 ans partage pourquoi son temps dans l’un des groupes féminins les plus aimés du monde a mené à des années d’instabilité et de confusion. Maintenant, grâce à ses amis et sa foi, l’artiste solo veut inspirer ceux qui combattent des démons similaires.

 

La première fois que Minzy a visité Los Angeles, la chanteuse-danseuse était en ville pour le tout premier concert K-pop avec son groupe, 2NE1, et a passé du temps en studio avec Will.I.Am. Son dernier voyage a été également animé avec sa première performance de son nouveau single au programme livestream de 24 heures ‘Climate Reality’ de Al Gore, des répétitions avec son crew et encore du temps en studio.

Pourtant ce qui a changé est son état d’esprit: D’une pop star adolescente désorientée, elle est devenue une jeune femme mature qui cherche à tirer les leçons difficiles de la célébrité et à offrir une voie pour inspirer et guider.

Avant de laisser sa marque sur la scène K-pop, la jeune écolière Minzy, née Gong Min-ji, a d’abord été recrutée par YG Entertainment – le puissant superlabel coréen qui ont aux commandes des groupes comme BIGBANG et BLACKPINK, et a été la maison de PSY lorsqu’il a explosé à l’international – après que des vidéos de ses talents en danse se soient propagées localement. Minzy a dit que le label avait à l’origine prévu de la faire débuter en tant qu’artiste solo, mais il manquait le volet danse pour 2NE1, le groupe féminin à venir du label . Malgré que l’entrainement K-pop a duré plus longtemps que ces futures membres de groupe, CL, Bom et Dara, Minzy a été ajoutée en dernier et était la plus jeune membre pour leurs débuts en 2009.

Aujourd’hui, dans sa chambre d’hôtel dans le centre-ville de Los Angeles, Minzy semble à l’aise, assise dans une chaise longue dans un sweat-shirt rose vif. Elle donne l’impression d’être amicale et abordable – répondant à chaque question avec un adorable  »eye smile » – mais la star note que les quatre années d’attentes pour commencer sa vie professionnelle à 15 ans a retardé son dévelopement personnel et ses aptitudes sociales.

« Je ne savais pas comment avoir des relations avec des gens, » pense-t-elle. « Depuis que je suis jeune, je n’ai jamais appris à socialiser dans un environnement aussi contrôlé. Je n’ai vraiment pas eu une enfance normale – je ne suis jamais allée jouer avec d’autres enfants. Je m’entraînais et tout le monde était plus âgé que moi. »

 

Avec un style intense et inspiré du hip hop et un look avant-gardiste, 2NE1 se démarque de ses pairs comme Girls’ Generation et Wonder Girls et va avoir un impact majeur sur l’industrie de la K-pop. Au moment de leur dissolution en 2016, le groupe avait accumulé près d’une douzaine de hits N°1 en Corée, était devenue les seules artistes coréennes à performer dans des arénas en Amérique, avait collaboré avec Will.i.am et Jeremy Scott et avait aussi tenu une série de records sur Billboard, y compris l’album K-pop le plus classé et vendu en Amérique.

Malgré leur succès, les apparitions de 2NE1 ont été dénigrées par un public coréen sévère, critiquant souvent leurs « visuels », recevant des compliments sournois et le groupe a partagé à la télévision que le PDG de YG, Yang Hyun-suk, les avait qualifiées de « vraiment moches » à de multiples reprises. Elle ne lance aucune pointe contre son ancien label, mais soulève que tout c’était devenu un poids mental trop important pour une jeune Minzy qui ne pouvait lire que les commentaires coréens malgré une fanbase internationale croissante – et plus tolérante.

« Les gens, les internautes ont critiqué le fait que, vous savez, nous n’étions pas le groupe le plus joli », a-t-elle déclaré. « Nous étions le groupe » laid « . Je ne savais pas comment gérer ça, j’ai gardé ça en moi. C’était difficile. [En tant que groupe], nous avons prétendu que ce n’était pas si grave et nous avons essayé de l’oublier, mais vous ne pouvez pas l’oublier – c’est difficile. J’essayais de suivre le rythme des autres filles du groupe en terme de maturité, mais lorsque vous affrontez ces groupes de filles qui ressemblent à des mannequins et que vous faites quelque chose de différent – cool, mais différent – vous le gérez d’une autre façon. »

 

 

Avec le succès sont apparus des défis qui se sont étendus au delà de sa vie professionnelle. Citant un manque de « système de soutien naturel » qui s’est simplement accentué avec la pression croissante de la célébrité, Minzy dit que la dépression et des pensées suicidaires la tourmentaient durant son adolescence. Elle a atteint les points critiques lorsqu’elle avait 16 et 17 – autour de la période « Can’t Nobody, » « I Am the Best » et « Ugly » de 2NE1, pour les fans qui sont au point.
Ce qui a fini par à une confusion la poussant à réfléchir sur sa passion.
 »Je montais sur scène et tout le monde était tellement encourageant, ils m’aimaient », dit-elle. « Puis, lorsque la performance sur scène était terminée, je me sentais si vide à l’hôtel. La vie ressemblait à une scène. Je ne savais pas ce qu’était ma vie; je n’étaits pas sûr de savoir si la vie était meilleure en tant qu’interprète ou si la vie serait mieux en étant simplement seule. C’était un tel contraste, mais je n’ai jamais eu le temps de trouver un équilibre entre être sur scène et être seul. »

Ce fut l’apogée de 2NE1 en Corée avec cinq singles N° 1, la sortie de leur album To Anyone, l’un des albums les plus vendus en 2010, et la sortie en 2011 du célèbre single « I Am the Best », qui reste le clip le plus regardé avec un quart de milliard de vues sur YouTube. Mais Minzy cite aussi des déceptions professionnelles: elle a préparé et enregistré un album solo, prévu avant « I Am the Best », mais qui a été repoussé et qui a finalement été abandonné à cause d’un problème « avec un autre artiste de la compagnie ».
« Il n’y avait pas suffisamment d’attention pour terminer mes affaires », a-t-elle déclaré à propos du style de gestion où chaque sortie d’un label nécessite que toute le monde mette la main à la pâte. « Ils ont continué à le retarder et ensuite, lorsque ça vient essentiellement d’autres choses, vous ne connaissez pas les détails. »

Des hiatus plus longs entre les albums de 2NE1 signifiaient moins de bons moments avec ses membres. Elle les appelle ses « sœurs » jusqu’à présent. « Nous sommes toutes du genre à rester à la maison, alors être toutes ensemble à la maison en regardant la télévision était les meilleurs moments », dit-elle de CL, Bom et Dara. « Ces souvenirs étaient très confortables et chaleureux, du moins pour moi. Peut-être parce que j’étais très jeune? Mais le monde était un endroit assez étrange pour moi, alors ces moments me tiennent à cœur. Le sentiment d’appartenance à une famille était plus important pour moi que la gloire, mais comme cela prenait de plus en plus longtemps pour que nos albums sortent, nous ne nous voyions seulement que lorsqu’il était temps temps de se préparer pour l’album. Comme chacune commençait à faire son propre truc de son côté, je passais encore moins de temps avec elles. « 

Dans la société sud-coréenne, la maladie mentale est considérée comme un tabou, même si le pays connaît le taux de suicide le plus élevé au monde pour les jeunes de 10 à 19 ans. L’accent mis par le pays sur l’image publique et le manque de communication sur de tels problèmes ont rendu impossible pour Minzy la recherche d’une aide pour sa dépression. « En Corée, [la maladie mentale] est davantage perçue comme  »arrête d’être triste », ce n’est pas quelque chose de reconnu. »

 

 

Elle a trouvé une ressource en Teddy Park, qui était principalement responsable de production de la discographie de 2NE1, et il l’a encouragée à conserver sa foi chrétienne comme un élément positif de sa vie antérieure à la célébrité.

« Comme j’étais la plus jeune, il essayait de m’encourager, » dit-elle. « Il disait des choses comme: « Je sais que tu te sens déprimé et que tu luttes contre ta dépression, mais tu crois en Dieu et tu vas surmonter ça. » Je garde de bons souvenirs de lui. Je suis vraiment reconnaissante envers Teddy et je le considère comme une bonne personne dans ma vie qui me rappellait de continuer à avancer, même lorsque la dépression était à son pire niveau. « 

Le déblocage de Minzy est venue en se raccordant au Christianisme à la fin de son adolescence, ce qui l’a amenée à trouver les ressources nécessaires et, finalement, des personnes ouvertes pour parler de sa santé mentale. « J’ai beaucoup lutté à mes 16,17 ans et personne ne le savait, » raconte-t-elle. « Il est arrivé un moment où j’évitais simplement les gens. Les gens ne savaient même pas que je luttais. J’étais seule simplement. Lorsque j’avais 17,18 ans, j’ai rencontré Dieu, j’ai trouvé ma foi. C’était un changement important ans ma vie. Les personnes avec la même foi et avec les même encouragements sont entrées dans ma vie et ont été capables de parler très hardiment sur ma vie. Ce n’était pas comme: ‘Oh, il faut juste que tu ailles mieux.’ C’était « Nous comprenons que c’est difficile. C’est normal de lutter et c’est normal de se sentir mal, mais réfléchissons-y, réglons-le et ayons la foi ». Je me suis accroché à ça. « 

 

2.jpg

Quand elle a décidé de quitter 2NE1 et YG Entertainment en 2016, Minzy dit que c’était la première étape pour déterminer si performer était son vrai chemin. «J’avais besoin de temps pour gérer ma dépression, trouver ma propre voie et décider si c’était quelque chose que je voulais vraiment faire», explique-t-elle. «C’était quelque chose que je faisais depuis si longtemps, mais c’était tellement difficile de continuer. Je devais trouver mon propre chemin, et la seule façon de le faire était de quitter le groupe et de me battre pour ma propre volonté. Je me demandais: « Qu’est-ce ma vie? »

L’étape suivante consistait tout d’abord à s’exprimer elle-même. Elle a signé avec un label plus petit, The Music Works, qui a contribué à la sortie de son EP Minzy Work 01, numéro 2 du classement des albums World de Billboard l’an dernier. Elle s’est entourée de personnes qui la soutiennent, comme Ashley Choi, qui compte parmi ses clients précédents Justin Timberlake et Jay Park, responsable de la gestion mondiale [de sa carrière] et qui est également sa « meilleure amie ». Ces changements lui ont permise de définir de nouveaux objectifs, tant personnels que professionnels.

« En quittant 2NE1, il ne s’agit pas de quitter [ou] de séparer le groupe. C’est que je voulais me battre pour moi-même, mon propre avenir et ce que je voulais », se souvient-elle en parlant de son parcours solo désormais. « J’ai finalement choisi quelque chose pour moi. J’ai ressenti une pression et [un] fardeau [lorsque je suis allée en solo], mais c’était un bon fardeau. »

Pour ce qui est de l’avenir, Minzy souhaite englober des ressources sur la santé mentale et apporter un soutien aux personnes aux prises avec les même problèmes dans ses prochaines tournées, dans la même veine que Demi Lovato, qui offre des conseils gratuits sur la santé mentale tout au long de sa tournée Tell Me You Love Me 2018. « Je veux aider les gens qui luttent en tant que personne qui a lutté, surmonté et pris le contrôle de mon esprit et de mon cœur », dit-elle. « Je veux partager l’amour que je ressens de ma foi et de ma musique pour que les gens sachent aussi qu’ils sont aimés et qu’il y a de l’amour pour eux. »

Minzy a choisi de parler de sa journée, lorqu’il y a presque exactement un an, Jonghyun de SHINee est décédé subitement fin 2017. Sa mort – dû à un suicide – l’a frappée. « Cela m’a rappelé mon ancien moi et je pouvais comprendre pourquoi il voulait s’échapper », dit-elle, avant d’espérer que ses paroles puissent faire la différence dans l’avenir de K-pop. « Je veux que les jeunes et les nouvelles idoles sachent que le succès dans le monde des idoles n’est tout pas aussi important que ce que vous avez besoin pour vivre en tant que personne. »

Avec sa musique qui adopte un esprit mondial (le dernier single « All of You Say » est en anglais et possède une ambiance reggaeton) et ayant un objectif plus élevé en parlant ouvertement de la santé mentale, Minzy dit que son parcours est claire et riche en expériences qui l’ont aidées dans son combat et son dévelopement en tant qu’artiste, avocate et femme. La pause la plus longue qu’elle prend pour répondre pendant la conversation survient lorsqu’elle se demande qui elle était à l’époque et qui elle est maintenant.

« Lorsque je suis revenue à moi, j’étais une personne différente », déclare-t-elle avec confiance. « Je suis sortie de cette expérience », dit-elle avant de repenser à son passé. « Je veux aider cette femme. »

 

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez avez des idées suicidaires, vous pouvez trouver toutes les informations pour de l’assistance en ligne ici.
N’oubliez pas que vous n’êtes pas seul.

 

__________________________________________ 

Publié par 2NE1 FRANCE

Votre première fanbase francophone sur les 2NE1 !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :